Ce Mercredi 3 Octobre 2018, M. Michel Elame, ancien Directeur Général de Celtel RDC, aujourd’hui associé au sein de Execution Consulting Ltd,  est intervenu à l’Ecole Supérieure de Management de Kinshasa lors d’une conférence donnée sur la révolution digitale.

Ce fut l’occasion, face aux étudiants de l’ESMK, de décrypter toute l’importance de la « 4ème révolution industrielle », la transformation digitale, et ses enjeux pour les entreprises. Un chamboulement dans presque toutes les industries et pays, qui annonce la transformation en profondeur des systèmes entiers de production, de management et de gouvernance. Le réalignement de la technologie, des business models et des procédés pour une création de valeur nouvelle au sein d’une économie toujours davantage digitale.

Révolution digitale ESMK M. Elame

Petit retour en arrière historique : la première révolution industrielle, au 18ème siècle, était notamment le fait du développement de la production mécanique, des chemins de fer et des machines à vapeur.

La deuxième révolution industrielle (à la fin du 19ème siècle) représentait elle la production de masse, le développement de l’énergie électrique et l’émergence des chaînes de montage.

La troisième révolution  industrielle, à la fin du 20ème siècle, fut celle de la production automatisée, des progrès de l’électronique et de l’émergence des ordinateurs.

La quatrième révolution, nous rappelle M. Elame, a lieu actuellement, sous nos yeux, et voit s’épanouir avec une ampleur absolument inédite l’intelligence artificielle, les big data, ou encore la robotique et plus généralement les nouvelles technologies, profondément « disruptives ».

Ainsi, une étude Deloitte de fin 2016 indiquait que 90% des entreprises interrogées voyaient leur « core business » menacé par de nouveaux concurrents du digital. 70% jugeaient qu’ils n’avaient pas les compétences nécessaires pour s’adapter à cette révolution, et toujours 70% estimaient que leurs équipes auraient à se former à ces savoir-faire de demain pour profiter des opportunités du digital.

Le message pour de futurs jeunes diplômés en management : de nombreux métiers du futur (très proche) n’existent pas encore. De nombreux métiers d’aujourd’hui sont sur le point de s’éteindre. Un seul mot d’ordre pour des carrières réussies : l’adaptation !

Un grand merci à M. Elame pour une intervention riche en conseils et retour d’expérience d’un véritable expert des télécommunications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *